Civilization VI : Saladin à la tête de l'Arabie

Né en 1137, Saladin fut le premier sultan d'Égypte et de Syrie, et s'imposa à la tête des musulmans lors des croisades.

Érudit polyglotte, Saladin entama une carrière militaire sous le commandement de son oncle, Asad al-Din Shirkuh. En Égypte, il navigua d'abord dans l'ombre du dirigeant, Nur ad-Din, avant de gravir les échelons de la hiérarchie militaire et d'être nommé vizir du Caire.

En 1171, Saladin prit la tête de l'Égypte et conquit Damas après la mort de Nur ad-Din. Grâce à la fortune qu'il venait d'amasser, il parvint également à prendre Alep en 1183, ainsi que Mossoul en 1186. En 1187, c'est Jérusalem qui passa sous sa coupe ; mais cette goutte d'eau fit déborder le vase, et Richard Cœur de Lion décida de lancer la troisième croisade. Après des années de conflit, le traité de Ramla fut signé, autorisant les pèlerins chrétiens à entrer dans la ville sacrée, bien qu'elle restât sous le contrôle des musulmans.

La fièvre terrassa Saladin en 1193 à Damas et son peuple hérita de sa fortune. On se souviendra de lui comme d'un dirigeant puissant et honorable, respecté à la fois par son peuple et ses adversaires.

 

Unité exclusive : le mamelouk

À l'origine soldats esclaves, les mamelouks appartenaient à une caste de cavaliers et devinrent l'une des principales forces des armées musulmanes. Ils portaient une armure lourde intégrale, tout comme leurs chevaux, et maniaient la lance, le bouclier et le cimeterre.

 

Bâtiment exclusif : la médersa

"Médersa" est le mot arabe désignant des établissements scolaires pour tous types d'enseignement, du primaire jusqu'au supérieur. Les cours peuvent être laïques ou religieux et couvrent divers champs disciplinaires islamiques.

Participez à la conversation via le hashtag #OneMoreTurn ("un tour de plus"), et n'oubliez pas de suivre Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune info sur Sid Meier's Civilization VI.