Civilization VI: Rise and Fall – Robert Bruce à la tête de l'Écosse

Né dans l'aristocratie écossaise, Robert Bruce entra dans l'histoire grâce au rôle fondamental qu'il joua lors de la guerre d'indépendance contre l'Angleterre, à la fin du XIIIe siècle : Robert parvint à s'emparer du trône d'Écosse et mena son peuple à la victoire contre l'oppresseur anglais.

Bien que les détails de son enfance restent imprécis, il était l'héritier d'une famille noble écossaise, et dès sa majorité, Robert évoluait déjà dans les hautes sphères d'influence écossaises.

Suite à la mort de sa reine, en 1290, l'Écosse entra dans une période d'interrègne, ou de vacance de pouvoir. Édouard Ier, roi d'Angleterre surnommé "Longues jambes", dut alors choisir son successeur. Il désigna Jean Balliol, en 1292, plutôt que Robert V, le grand-père de Robert Bruce, mais aussi bien Robert que son père refusèrent de reconnaître leur nouveau souverain.

Au lieu de soutenir le nouveau roi Jean, la famille Bruce s'associa à Longues jambes, le roi anglais qui avait choisi Jean en premier lieu. La famille se retrouva ainsi en opposition avec une grande partie de ses compatriotes.

Ayant eu écho de l'alliance nouée entre les Écossais et les Français en 1296, les Anglais envahirent l'Écosse et détrônèrent le roi Jean, laissant encore une fois le pays sans monarque à sa tête. Robert hésita quelques années entre la révolte et la soumission à Longues jambes, et ce n'est qu'après la bataille de Falkirk, qui mit un terme sanglant à la glorieuse épopée de son compatriote William Wallace, que Robert décida de reprendre le flambeau de Braveheart, ainsi que le titre de Gardien de l'Écosse abandonné par Wallace.

Après une série d'accords prétendus et de promesses non tenues, Robert décida de faire valoir ses droits au trône d'Écosse en 1306. Il rencontra alors John Comyn, le neveu du roi Jean, autre prétendant à la couronne d'Écosse et principal rival de Robert. Les détails de l'entrevue ne furent jamais clairement établis, mais les deux rivaux en vinrent aux mains, et Bruce tua Comyn. Moins de deux mois plus tard, Robert fut couronné roi d'Écosse par ses partisans.

Robert Ier mena l'Écosse dans un long conflit avec l'Angleterre, qui perdura après la mort d'Édouard Longues jambes sous le règne de son fils, Édouard II. Pendant huit ans, la guerre fit rage et atteignit peut-être son paroxysme avec la bataille de Bannockburn, en 1314 : alors que les troupes écossaises étaient trois fois moins nombreuses que leurs adversaires, Robert mit en place une tactique lui permettant de remporter une victoire aussi écrasante qu'humiliante pour Édouard II. Portées par cet élan, les troupes calédoniennes repoussèrent l'armée anglaise loin dans leurs terres, et même dans leurs territoires irlandais.

La reconnaissance par le pape, en 1324, de la légitimité de Robert sur la couronne d'Écosse et de l'indépendance du pays, mit un terme radical aux ambitions anglaises. Et en 1328, le traité d'Édimbourg-Northampton marqua la fin de ce qui deviendra quelques années plus tard la Première Guerre d'indépendance de l'Écosse.

Le 7 juin 1329, quelques mois à peine après l'indépendance de son pays, Robert mourut à 54 ans. Malgré les nombreux conflits politiques qui frappèrent la famille Bruce dans ses premières années, Robert avait répondu à l'appel de son peuple et était parvenu, au prix d'une lutte acharnée, à libérer son pays de la menace anglaise.

UNITÉ EXCLUSIVE : LES HIGHLANDERS

Craints et respectés, les Highlanders écossais étaient connus pour leur férocité sur le champ de bataille. Certains historiens affirment même que les Vikings cherchaient à éviter de combattre cette nation. Remplaçant les rangers dans Civilization VI, cette unité de reconnaissance puissante gagne des bonus de puissance de combat lorsqu'elle combat dans les collines et les forêts.

AMÉNAGEMENT EXCLUSIF : LE TERRAIN DE GOLF

Si la véritable origine du golf reste discutée, puisqu'il pourrait avoir été créé en Chine, en Perse ou à Rome, sa version moderne est née en Écosse au cours du XVe siècle. L'une des plus anciennes traces écrites fut retrouvée dans une loi du Parlement de James II, datée du 6 mars 1457, qui interdisait la pratique du golf et du football. La raison était claire : l'entraînement militaire au tir à l'arc était obligatoire pour tous les hommes âgés de plus de douze ans et ces sports de balle représentaient une source de distraction.

Ce sport autrefois interdit procure de nombreux bonus à l'Écosse dans Civilization VI. Un terrain de golf génère des activités, de l'or et de la culture s'il est adjacent à un centre-ville. Il génère aussi de la culture supplémentaire lorsqu'il se trouve à côté d'un complexe de loisirs. Plus tard dans le jeu, il accorde les traditionnels bonus de tourisme et d'habitation. Les terrains de golf ne peuvent pas être attribués à une autre ville ni être construits sur un désert ou une colline désertique.

 

COMPÉTENCE EXCLUSIVE DU DIRIGEANT : BANNOCKBURN

La bataille de Bannockburn fut décisive pour l'indépendance écossaise. Les chiffres varient, mais on estime que les troupes anglaises, qui comportaient trois fois plus d'hommes que l'armée écossaise rassemblée par Robert, subirent de lourdes pertes. Cela marqua le début d'une série de raids écossais dans le territoire anglais. Cette bataille engendre des bonus militaires pour l'Écosse : Robert Bruce peut déclarer une guerre de libération après avoir acquis le dogme Stratégie défensive. Vous gagnez aussi un bonus de production et des points de mouvement supplémentaires durant une guerre de libération.

 

COMPÉTENCE EXCLUSIVE DE LA CIVILISATION : LUMIÈRES ÉCOSSAISES

Les XVIIIe et XIXe siècles marquèrent une période de réussites scientifiques et intellectuelles pour le peuple écossais, qui effectua des avancées significatives dans les domaines de la science, des mathématiques et de la littérature. L'ouvrage d'Adam Smith, "Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations", introduisit une théorie économique fondamentale qui eut un impact immédiat sur l'Angleterre de l'époque et qui fait toujours figure de référence aujourd'hui. Les villes heureuses reçoivent de la science et de la production supplémentaires. Elles génèrent aussi à chaque tour un point de savant illustre par campus et un point d'ingénieur illustre par zone industrielle.

Robert Bruce fait partie des neuf nouveaux dirigeants de l'extension Civilization VI: Rise and Fall qui sortira le 8 février 2018.

Participez à la conversation via le hashtag #OneMoreTurn, et n'oubliez pas de suivre Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune info sur Sid Meier's Civilization VI.