CIVILIZATION VI : LA REINE WILHELMINE RÈGNE SUR LES PAYS-BAS

Imaginez n’avoir que quatre ans et savoir que vous êtes déjà la personne désignée pour régner sur tous les Pays-Bas. C’est exactement ce qui est arrivé à la reine Wilhelmine, qui commença à diriger le pays alors qu’elle n’avait que 18 ans. Elle assista au crépuscule du XXe siècle, subit la crise économique des années 1930 et traversa les deux Guerres mondiales.

Son règne s’étendit sur 58 ans et on se souvient particulièrement de son implication pour maintenir la neutralité des Pays-Bas lors de la Première Guerre mondiale ainsi que de son investissement au sein de la Résistance intérieure aux Pays-Bas lors de la Seconde Guerre mondiale. La reine Victoria décrivait Wilhelmine comme une jolie jeune femme, polie et intelligente, et l’empereur allemand Guillaume II souligna qu’elle était capable d’excellents traits d’esprit. Durant une rencontre avant le début de la Première Guerre mondiale, l’empereur lui fit remarquer que ses gardes mesuraient près de deux mètres, et que ceux de Wilhelmine mesuraient une tête de moins. Poliment, elle lui répondit « Vous avez bien raison, Votre Majesté. Vos gardes mesurent deux mètres, mais si on ouvre les écluses de mon petit pays, les eaux montent de deux mètres et demi ». Les Pays-Bas ne prirent pas part à la Première Guerre mondiale grâces aux négociations menées avec l’empereur allemand. Peut-être n’avait-il pas oublié cette menace déguisée. Malgré la neutralité des Pays-Bas, Wilhelmine était partisane d’une politique défensive assumée durant la Première Guerre mondiale.

Les Néerlandais, biens connus pour leurs talents de commerçants, subirent lors de la Seconde Guerre un blocus mis en place par les Alliés, malgré leur neutralité. En dépit de ces difficultés et de la crise économique de l’époque, les investissements prudents de Wilhelmine permirent de faire d’elle une des personnes les plus riches au monde, jusqu’à ce que l’Allemagne envahisse le pays le 10 mai 1940.

 

La reine Wilhelmine encouragea la résistance dès le début de l’invasion. Elle dut ensuite fuir le pays pour l’Angleterre, après avoir mis sa famille en sécurité au Canada. Mais sa soi-disant fuite était en vérité un geste calculé : si elle était restée aux Pays-Bas, son peuple aurait pu penser qu’elle collaborait avec l’ennemi, alors qu'en partant elle affirmait son opposition. Elle continua à diriger son pays depuis Londres jusqu’à la fin de la guerre, et encourageait les troupes de la résistance à l’aide de la Radio Oranje. Motivée par ses discours, la résistance combattit jusqu’à son retour en 1945.

UNE UNITÉ EXCLUSIVE : DE ZEVEN PROVINCIËN

Les navires néerlandais De Zeven Provinciën (« les sept provinces ») étaient des vaisseaux extrêmement puissants, capables non seulement de détruire les flottes ennemies mais aussi d’assiéger une ville portuaire. Ils mesuraient presque la moitié d’un terrain de football et disposaient d’au moins 80 canons répartis sur deux ponts-batteries. Ils permirent aux Pays-Bas de remporter de nombreuses batailles navales lors des guerres anglo-néerlandaises, déroutant ainsi leurs ennemis qui ne s’attendaient pas à ce qu'un empire mercantile dispose d'une telle puissance militaire. Ces navires prouvèrent maintes fois que les Néerlandais étaient capables de se mesurer à ceux qui faisaient étalage de la puissance de leur flotte.

UN AMÉNAGEMENT EXCLUSIF : LE POLDER

Les Néerlandais étaient respectés pour leur empire commercial, mais aussi pour leur ingéniosité. Les polders sont des étendues artificielles de terre gagnée sur l'eau et entourées de digues. L’eau ne peut s’infiltrer dans ces zones que grâce à des systèmes de pompes. Ils ont été conçus pour gagner de la surface sur la mer, et sont semblables à des plaines inondables et des marais drainables. S’ils sont utiles d’un point de vue agricole et économique, ils représentent aussi un atout militaire. Comme Wilhelmine l’avait rappelé à l’empereur Guillaume II, il suffisait d’ouvrir les sluices à marée haute et de les refermer avant la marée descendante pour provoquer l’inondation des marais et ainsi empêcher la progression de l’ennemi.

UNE CAPACITÉ EXCLUSIVE DE CIVILISATION : GROTE RIVIEREN

Signifiant littéralement « les grandes rivières » les Grote Rivieren forment naturellement une ligne qui sépare les Pays-Bas. Ces rivières ont souvent servi à matérialiser les frontières des états et des empires. Les rivières navigables et les canaux environnants sont à l’origine de la culture et des flottes mercantiles néerlandaises. Les Pays-Bas profitent par conséquent de bonus de proximité importants pour les campus, les places du théâtre et les zones industrielles s’ils sont adjacents à une rivière.

UNE CAPACITÉ EXCLUSIVE DE DIRIGEANT : RADIO ORANJE

Wilhelmine incarna la voix de la résistance lors de la Seconde Guerre mondiale grâce à la Radio Oranje, encourageant ainsi son peuple à distance. Les Néerlandais sont célèbres pour leurs routes et leurs navires commerciaux ; tirez-en parti grâce à la capacité de Wilhelmine. En établissant des routes commerciales à partir et à destination de villes étrangères, vous gagnerez des bonus de culture.

Wilhelmine fait partie des neuf nouveaux dirigeants de l’extension Civilization VI: Rise and Fall qui sortira le 8 février 2018.

Suivez la conversation sur les réseaux sociaux à l’aide du hashtag #OneMoreTurn pour ne rien manquer des dernières informations à propos de Civilization VI et de la franchise Civilization.