Jayavarman est à la tête des Khmers dans Sid Meier's Civilization VI.

Ce que nous savons du roi Jayavarman VII nous vient d'inscriptions découvertes dans le temple de Rājavihara (Ta Prohm aujourd'hui). Celles-ci nous offrent de nombreux détails quant à l'histoire de ce bien-aimé souverain de l'Empire khmer.

En tant que chef militaire, Jayavarman accéda au trône khmer lors d'une période de crise pour l'empire. En 1181, Jayavarman VII se décréta roi après avoir repoussé une tentative d'invasion des Chams au nord. Mais au lieu de chercher à agrandir son territoire par la force, il préféra plutôt se concentrer sur son peuple.

Jayavarman VII s'envisageait comme un guerrier pour ses sujets, et en tant que tel, son règne fut marqué par sa tolérance et son envie de créer un véritable paradis pour son peuple.

Il fit du bouddhisme mahāyāna la religion d'état, rompant avec quatre siècles d'hindouisme khmer, et pour marquer cette occasion, il lança une ère inédite de construction et d'infrastructure. Parmi ses nombreuses réalisations, on peut noter la création de nombreux temples, de 102 hôpitaux, de routes pavées à l'abri des crues, des 54 tours du Bayon, et d'immenses projets d'irrigation. Il fut également à l'origine de la construction de relais tous les 15 km à travers le royaume.

Jayavarman VII eut un règne axé sur le bien-être de son peuple, encore célébré aujourd'hui au Cambodge, où il resta mis en avant dans les livres scolaires jusqu'au XXe siècle.

 

S'ABONNER ➜ HTTP://2KGAM.ES/CIVILIZATIONYT

UNITÉ EXCLUSIVE : LE DOMREY

Les Khmers employaient des éléphants de guerre lors de leurs campagnes militaires. Anciens animaux de ferme dociles, les puissants domrey, du haut de leurs cinq tonnes et quelques, étaient capables de briser les lignes ennemies et de piétiner les forces adverses. Généralement, les Khmers qui les chevauchaient accompagnaient la puissance bestiale de leur monture d'arbalètes doubles ultra précises ; toutefois, cette variante ajoute la force brute d'une baliste montée, ce qui la rend plus mobile (et redoutable) qu'une catapulte classique.

 

AMÉNAGEMENT EXCLUSIF : LE PRASAT

Ces lieux sacrés aux yeux des Khmers étaient à la fois des symboles de la piété des rois guerriers, mais aussi du talent de leurs ingénieurs. Le plus ancien temple khmer connu est le Prasat Ak Yum, dont la construction remonte aux alentours du IXe siècle. Son architecture est inspirée du style "ratha" des temples du sud de l'Inde, qui se caractérise par des édifices ornés d'une couronne à leur sommet. Bien entendu, les Khmers n'ont pas manqué d'y ajouter une touche personnelle, notamment en parant ces structures de prangs et de tours. 

 

COMPÉTENCE EXCLUSIVE AU DIRIGEANT : "MONASTÈRES DU ROI"

Au vu de la foi exacerbée de Jayavarman VII, il était parfaitement naturel que sa compétence, "Monastères des rois", mette en avant sa réforme religieuse. À la tête des Khmers, vous pourrez vous emparer des cases adjacentes à vos lieux saints, qui vous fourniront de la nourriture et des habitations bonus s'ils sont proches d'une rivière.

COMPÉTENCE EXCLUSIVE À LA CIVILISATION : "GRANDS BARAYS"

La compétence "Grands Barays" met l'accent sur le désir de Jayavarman VII d'offrir une infrastructure digne de ce nom à son peuple. Elle augmente le rendement en nourriture des Khmers lorsque leurs fermes sont adjacentes à des aqueducs, et rend les aqueducs bien plus polyvalents grâce à des bonus de foi et d'activités.

Si vous avez acheté l'édition Digital Deluxe de Civilization VI, vous recevrez automatiquement le pack incluant ce dirigeant à sa sortie.

Participez à la conversation via le hashtag #OneMoreTurn, et n'oubliez pas de suivre  Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune info sur Sid Meier's Civilization VI.