Civilization VI: Gathering Storm se dévoile et sortira sur PC le 14 février

Dans Civilization VI: Gathering Storm, la deuxième extension du jeu de stratégie récompensé Sid Meier’s Civilization VI, le monde qui vous entoure est plus actif que jamais.

Disponible sur PC Windows dès le 14 février 2019, Civilization VI: Gathering Storm propose de nouvelles technologies avancées, des projets d’ingénierie, le très populaire Congrès mondial ainsi que de tout nouveaux événements naturels qui enrichiront ou mettront à mal votre empire grandissant.

Civilization VI: Gathering Storm contient aussi huit nouvelles civilisations, neuf nouveaux dirigeants, sept merveilles naturelles et de nombreuses nouveautés comme des unités, des quartiers, des bâtiments, des aménagements et bien plus.

Un mot de la part du développeur

Je suis Ed Beach, et je suis du chef du département Design de la franchise. Je vais vous présenter une partie des fantastiques nouveautés que vous pourrez découvrir dans Civilization VI.

L’Histoire est remplie de récits de grands empires, d’exploration, de survie et d’individus extraordinaires. Si nous avons réussi à capturer une partie de ces aspects dans les différents Civilization, il manquait quelque chose à notre histoire de l’humanité, comme l’impact qu’a eu une planète vivante sur notre évolution et l’empreinte que nous avons laissée sur Terre. C’était une des facettes que nous voulions mettre en valeur Civilization VI: Gathering Storm.

Volcans, tempêtes, inondations : oh là là !

Dans cette extension, nous allons libérer les forces de la nature d’une manière que vous n’avez jamais vue. Il y a toujours eu des plaines inondables dans le jeu, et nous trouvions dommage qu’elles ne soient pas sujettes à des changements. Mais c’est de l’histoire ancienne. Nous avons agrandi les zones inondables qui englobent désormais les prairies et les plaines à proximité des rivières. Ces vallées ont désormais le potentiel de générer d’incroyables rendements. Il sera donc encore plus intéressant de s’installer dans ces régions, mais cela ne sera pas sans risque... Mais ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas démuni face aux éléments ! Tout d’abord, vous pourrez réguler la montée des eaux à l’aide d’un nouveau quartier, le barrage. Une fois que vous aurez reconstruit vos aménagements, l’inondation aura laissé derrière elle des cases plus fertiles. J’aime ce concept : tout au long de l’histoire, des civilisations ont prospéré dans des lieux dangereux, à proximité de volcans ou de fleuves. Vous pourrez désormais prendre ces décisions risquées lorsque vous créerez des villes dans votre prochaine partie de Civilization.

Une autre nouvelle mécanique passionnante est celle des volcans. Comme les inondations, ils présentent des avantages mais aussi un danger lorsqu’ils entrent en éruption : quand vous verrez du magma apparaître, vous saurez que les cases à proximité seront touchées par la catastrophe. Toutefois, le sol, devenu volcanique, bénéficiera ensuite d’un rendement amélioré. Avec les volcans, nous avons cherché à rendre la génération de cartes plus réaliste. Il y a toujours eu des continents dans Civilization VI, mais leur géologie n’était pas forcément respectée. Nous avons mis à jour cette mécanique et les continents sont désormais bordés de chaînes de montagnes, de volcans et de fissures géothermales. Nous avons aussi revu les volcans qui existaient déjà dans le système des merveilles naturelles, afin de les rendre encore plus puissants.

Comme nous avons donné de l’importance à la géographie, nous avons pensé qu’il faudrait un moyen d’identifier les divers reliefs. C’est ainsi que nous avons décidé de leur donner un nom. Désormais, dès qu’une civilisation découvre un fleuve, un volcan ou une chaîne de montagnes, cet élément sera nommé en fonction de la civilisation. Par exemple, si l’Égypte démarre la partie à proximité d’une rivière, alors celle-ci sera appelée le Nil. Évidemment, cela se complique un peu lorsque des civilisations comme les Pays-Bas découvrent un volcan : dans ce cas, le nom utilisé sera emprunté à une civilisation qui n’est pas présente dans la partie. Cela transforme ainsi votre partie en un quizz de connaissances géographiques ! Plus vous vous y connaissez en géographie, plus vous pourrez deviner rapidement quelles civilisations sont peut-être présentes dans votre partie de Civilization.

Durant le développement de Gathering Storm, les inondations et les volcans avaient été implémentés avec succès, mais nous pensions que le monde ne serait pas assez dynamique tant que nous n’aurions pas développé un système de météo. Nous avons donc ajouté les sécheresses et quatre types de tempêtes, qui augmentent le risque de dévaster des civilisations. Nous avons calculé les conséquences de ces catastrophes naturelles : les ouragans peuvent causer des naufrages de navires, les tempêtes de sable balaient les déserts et les villes voisines, et les blizzards sont particulièrement dangereux pour les armées tentant de s’emparer de territoires russes. Si toutes les tempêtes peuvent engendrer de lourds dégâts, les tempêtes de sable et les ouragans peuvent augmenter la fertilité des cases sinistrées.

Comme un coup de vent

Même si la Terre a représenté de nombreux défis, l’humanité a su s’adapter. Le barrage que j’ai mentionné plus tôt est l’un des plus anciens exemples de notre capacité à tirer parti de la puissance et de l’imprévisibilité de la nature. Construire un barrage dans une ville est formidable : il forme un réservoir qui octroie un bonus d’habitation et d’activité à votre ville. (Plus tard au cours de votre partie, vous pourrez le transformer en un barrage hydroélectrique pour générer de l’électricité, une autre mécanique de Gathering Storm.)

Et cela nous mène à un élément très réclamé par les joueurs : l’ajout d’un nouveau quartier, le canal. Nous sommes très heureux d’enfin pouvoir implémenter cette mécanique, qui est composée de trois éléments : tout d’abord, nous nous sommes basés sur une méthode de jeu des joueurs, les « villes canaux » : des villes situées sur des isthmes, des bandes de terre d’une case de largeur. Nous avons officiellement pris en compte cette spécificité d’implantation, et nous avons créé un design de ville spécifique (la ville est bel et bien traversée par un canal). Ensuite, nous avons introduit le système de canal. Il s’agit d’un quartier qui permet la navigation. Vous pouvez les relier à une ville afin de créer une voie large de trois cases reliant deux étendues d’eau. Mais pourquoi s’arrêter là ? Quand notre équipe a décidé de créer cette mécanique, elle s’est dit que le moment était idéal pour développer une nouvelle merveille, le canal de Panama. Un trophée sera décerné aux joueurs capables de construire une voie navigable de sept cases à l’aide de canaux, de villes et de cette merveille.

Nos améliorations du génie civil ne se sont pas arrêtées là. Dans Gathering Stom, vous pourrez aussi créer des tunnels de montagne et des voies ferrées. Vous aménagerez donc votre territoire en fonction de vos besoins et pourrez déplacer vos unités et marchandises dans tout votre empire !

Éviter une terrible erreur

Bien sûr, tout n’est pas toujours facile et il arrive que les humains et leur planète entrent en conflit. Comme cette extension se focalisait sur les interactions entre l’Homme et sa planète, il nous est paru évident d’introduire le système de réchauffement climatique. Cette mécanique est particulièrement présente en milieu et fin de jeu, ce qui était un de nos objectifs. Nous voulions que les joueurs interagissent avec leur monde, et désormais, chaque tour et chaque décision peut avoir un impact durable et mondial.

Dans Gathering Storm, vous pouvez utiliser l’électricité pour améliorer le rendement de certains de vos bâtiments de fin de jeu. Pour générer de l’énergie, vous pouvez recourir au charbon, à l’uranium ou au pétrole, mais cela aura pour conséquence d’augmenter les émissions de carbone mondiales et accélérer le réchauffement global des températures. Cela augmentera le risque d’inondations et de tempêtes, et provoquera aussi une hausse du niveau de la mer et la fonte de la calotte glaciaire. Si vous construisez vos villes à proximité des côtes, il vous faudra surveiller le niveau de la mer, au cas où votre civilisation ou celle des autres dirigeants auraient besoin d’avoir recours à l’utilisation de ressources stratégiques pour produire de l’électricité. Toutefois, des recherches vous permettront de vous alimenter à l’aide de sources d’énergie alternatives : la géothermie, les éoliennes, les panneaux solaires et bien plus.

Et si on travaillait ensemble ?

De nombreux fans avaient réclamé une victoire diplomatique, mais il n’était pas possible de l’implémenter sans une forme de Congrès mondial, ce que nous avons fait. Dans Gathering Storm, les faveurs diplomatiques sont une forme de monnaie utilisée pour mesurer votre popularité auprès des autres civilisations. Vous pouvez les utiliser pour voter au Congrès mondial et pousser les autres dirigeants à suivre votre avis. Nous avons remplacé les pénalités de bellicisme par les griefs. Ce nouveau système vous permet de répliquer à une agression : si vous avez été victime d’une attaque-surprise, vous pouvez répliquer en vous emparant de quelques villes, ce qui est appréciable. Les autres dirigeants pourront désormais juger que ces représailles sont justifiées.

Dans le Congrès mondial, vous pourrez utiliser vos faveurs afin de faire passer de résolutions, des lois émises par le Congrès mondial et qui doivent être suivies jusqu’au Congrès suivant. Ces choix peuvent avoir des effets positifs ou négatifs, et cibler des civilisations précises. Par exemple, vous pouvez voter en faveur de l’interdiction du commerce de la fourrure ou de la déforestation, ou tous les joueurs peuvent décider d’arrêter de construire un type de quartiers spécifique. Les faveurs diplomatiques sont aussi utiles pour pousser les dirigeants du monde entier à s’investir dans diverses compétitions mondiales, telles que les Foires mondiales, les Jeux mondiaux, les aides après les catastrophes naturelles et les urgences. Chacune de ces compétitions apporte des récompenses spécifiques.

Mais quel rapport avec la victoire diplomatique ? Hors de ces votes périodiques pour le rôle de dirigeant mondial, qui rapportent des points nécessaires pour remporter la victoire, vous pouvez aussi recevoir des points en aidant des civilisations touchées par des catastrophes ou en remportant des prix Nobel de la paix. Il vous faudra vraiment vous faire apprécier des autres dirigeants pour remporter cette victoire.

Prédire l'avenir

L’équipe chargée du design est parvenue à proposer quelque chose de différent dans Gathering Storm, et a ajouté une nouvelle ère de dogmes et de technologies spéculatives. Comme nous ne pouvons pas prédire le futur, nous avons décidé que cette ère se diviserait en plusieurs branches aléatoires. Je ne peux pas vous donner beaucoup de détails pour le moment, mais je peux vous confirmer que certains objets seront débloqués dans les dernières ères afin d’épicer un peu les victoires scientifiques, militaires et diplomatiques.

À qui le tour ?

Je pourrais vous parler pendant des heures des nouveaux systèmes de Civilization VI: Gathering Storm, mais je m’en voudrais si je ne prenais pas le temps de vous parler des nouveaux dirigeants et des nouvelles civilisations que nous allons vous dévoiler au cours des mois à venir. Vous retrouverez des dirigeants très populaires, avec des caractéristiques parfois inattendues, mais vous découvrirez aussi des civilisations inédites. Dans chaque extension, nous nous assurons que les nouvelles civilisations tirent parti des nouvelles mécaniques, et nous vous promettons que Gathering Storm ne dérogera pas à la règle, surtout avec le Congrès mondial et les nouvelles mécaniques environnementales.

Ceci n’est qu’un aperçu de ce qui vous attend dans Civilization VI: Gathering Storm. Nous vous montrerons bien d’autres choses avant la sortie du jeu, qui aura lieu le 14 février 2019. Ne manquez pas nos diffusions en direct et suivez-nous sur les réseaux sociaux pour en savoir plus !

En résumé

Merci, Ed ! Comme vous pouvez le voir, Civilization VI: Gathering Storm est la plus grande extension jamais créée par Firaxis pour Civilization. Nous avons hâte d’entendre vos retours sur le jeu. Découvrez ci-dessous toutes les nouvelles mécaniques de l’extension :

 

 

 

 

 

Civilization VI: Gathering Storm sortira sur PC Windows le 14 février 2019. Participez à la conversation via le hashtag #OneMoreTurn ("un tour de plus"), et n'oubliez pas de suivre Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune info sur Sid Meier's Civilization VI.