Civilization VI : Alexandre le Grand à la tête de la Macédoine

Né en 356 av. J.-C., Alexandre le Grand fut roi de l'ancien royaume grec de Macédoine, et l'un des plus grands conquérants que le monde ait jamais connus. Les campagnes militaires d'Alexandre allèrent de la Grèce jusqu'à l'Asie et au nord-est de l'Afrique, renversant au passage le roi Darius III et disloquant l'Empire perse, le tout avant même son trentième anniversaire.

Invaincu au combat, Alexandre trouva néanmoins la mort lors de sa campagne longue de dix années. Fatigués et souffrant du mal du pays, les soldats qu'il avait menés jusqu'en Inde en 326 av. J.-C. l'implorèrent de rentrer. Il accepta, et périt trois ans plus tard à Babylone, la ville dont il avait souhaité faire la capitale de son empire.

Les tactiques d'Alexandre sont encore aujourd'hui enseignées dans les académies militaires modernes. Il est considéré comme l'un des plus grands commandants militaires et l'un des personnages les plus influents de l'Histoire.

Unité exclusive : l'Hypaspiste

Les Hypaspistes, soldats armés d'un bouclier, d'une longue lance et d'une épée courte, faisaient partie de l'élite de l'armée macédonienne. Comme les hoplites, ces unités se distinguaient des autres par un équipement plus ouvragé et le fait qu'elles étaient positionnées sur les flancs de la phalange, un groupe de soldats se déplaçant en formation rapprochée. Le rôle de l'Hypaspiste était de couvrir les flancs des piquiers, qui constituaient le gros de la phalange, quand ceux-ci prêtaient le flanc aux attaques lors du maniement de leurs énormes lances, qui mesuraient entre 18 et 22 pieds.

Unité exclusive : l'Hétairoi

Les Hétairoi, seule amélioration apportée par Alexandre à la cavalerie, sont une unité de cavalerie lourde rapide, généralement considérée comme la meilleure de l'Antiquité. Ils sont également célèbres pour avoir été les premières unités d'assaut de l'Histoire : une unité conçue pour pénétrer les défenses de l'ennemi et attaquer ses flancs arrières, vulnérables. Certains Hétairoi pouvaient être élevés au statut de garde d'élite pour le roi, et montaient les meilleurs chevaux.

Bâtiment exclusif : le Basilikoi Paides

Souvent, au cours des conquêtes macédoniennes, de jeunes garçons étaient pris comme otages politiques et élevés en Macédoniens. Ces garçons, tout comme les fils de la noblesse macédonienne, étaient instruits et formés au Basilikoi Paides, l'école des pages royaux. On ne regardait pas à la dépense pour recruter les meilleurs précepteurs pour les pages royaux, et les garçons apprenaient à servir, honorer et protéger le roi, ainsi qu'à mettre les intérêts de la Macédoine au-dessus de tout.

Participez à la conversation via le hashtag #OneMoreTurn ("un tour de plus"), et n'oubliez pas de suivre Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune info sur Sid Meier's Civilization VI.